#2021

J’aimerais vous souhaiter une année 2021 en santé et enchantée,
parce que c’est comme rien…le maléfice finira bien par finir…

Ne pas avoir les bras assez grands pour bercer le monde
Peut-être qu’un coeur pourrait suffire
Un coeur pour tout dire
Un coeur pour enlacer le monde.

Ne pas lâcher, les beaux jours reviendront.
Denise XxX

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

4 réflexions au sujet de “#2021”

  1. Comment aurais-je pu l’oublier, chère Denise : en ce début 2021, cela fait déjà un tout petit peu plus de dix ans que j’ai eu la chance, l’immense privilège de découvrir, tout d’abord au détour de tes tweets, puis grâce à ce blog, les incomparables charmes de ta plume, les immenses talents artistiques et poétiques, y compris musicaux, dont elle forme l’un des versants les plus solides, ta vie aux mille et une facettes, éprouvante et ô combien riche et inspirante pour qui doit lutter contre les propres écueils de son quotidien, ainsi que ton coeur profondément grand, bon et généreux, ouvert sur le monde et les autres, qui propage lumière, chaleur et espérance à qui veut bien les recevoir !

    Te remerciant une fois encore pour tant de belles années de fidèle et attentive présence, de partages, d’échanges et de réconfort de l’âme, pour une présence, certes, intermittente ces derniers temps, mais toujours si sincère et épanouissante, je te souhaite, à toi aussi, ainsi qu’aux tiens, une année pleine de santé, de bonheur, de magie, de rêves éveillés, en sons, songes et images pour baigner l’esprit, de nobles projets ou utopies à réaliser, d’amour, d’amitiés et de belles rencontres avec des personnes qui sachent t’apprécier, t’accompagner et te réconforter dans la joie comme dans la peine, de la tendresse et de l’affection à donner et à recevoir dans un monde qui n’en manque que plus cruellement en ces temps où méfiance et repli sur soi occupent le haut du pavé à cause de la peur que suscitent la maladie, la souffrance et la mort ! Puissions-nous, très bientôt, revivre enfin des moments plus souriants, heureux et insouciants, nous refaire des bisous et des câlins sans crainte, nous remettre à écrire quelques grandioses pages dans le grand livre d’un avenir plus glorieux… !

    Au plaisir toujours renouvelé de te lire, ici ou ailleurs, je te souhaite bonne continuation, t’embrasse bien fort en pensées, et te dis à très bientôt:-)

    1. Avec grand retard, merci, Christian pour tes souhaits. Pour faire court, je ne t’oublie pas et ne crois pas que je t’oublierai. Tu es un être bon et entier. Je voudrais surtout te remercier de ne pas m’avoir oublier. Amicalement, Denise

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s