Bleu ou l’oiseau

Je ne sais pas si c’est la faute du ciel ou celle de l’océan, mais le bleu est ma couleur préférée. Il y a quelques jours, dans les Laurentides, à notre maison de campagne, un passerin indigo est venu m’éblouir. Il ne s’arrête pas souvent faire son tour. Je crois l’avoir aperçu la dernière fois (ou première ?) vers l’an 2004. Ce petit oiseau est à couper le souffle tant il est joli, mignon et spectaculaire. Je vais me croiser les doigts d’avoir la chance de pouvoir le revoir dans un avenir rapproché… non pas dans plus de 15 ans...

Attention, je suis un grand timide et je m’envole rapidement.
Les restants de mangeoire sont toujours aussi bons.
Tiens…Beurk… j’ai un poil dans l’bec !
Lequel vais-je avaler ?
Nop ! Celui-ci n’était pas de la bonne couleur.
Tssss…Une bouchée de trop et hop, je recrache.

On me regarde. On m’espionne. On me guette…
Moi, j’mange !

**

L’oiseau siffle
un chant d’amour.
est-il ?

**

Dans le désert
de mon coeur,
l’oiseau.

#An #voeux #2020

Si je puis rêver
De c’qui ne revient jamais
Merci, Nouvel An !

Je vous souhaite à tous,
un univers à vos pieds pour 2020.
Santé et paix pour faire avancer ce monde non pas vers la fin, mais vers une continuité.

Sur ce, je vous souhaite à tous, avec la chaleur que je possède que 2020 vous enveloppe d’une santé humanitaire. Ainsi vivra, peut-être, l’humain…
si quelqu’un le peut.

Photo quelque part, qui contient une parcelle de mon coeur :
DSCN7558