pensées et mots

Si le rêve est une utopie, la vie est-elle bien réelle?

Armé de deux jambes, deux bras, mais le coeur en miettes, que peut-on combattre ?

Si la lumière de la vie est éternelle, pourquoi existe-t-il des interrupteurs ?

La vie est comme un gros sac de chips, lorsque t’arrives au fond, il ne reste que des miettes.

Un coeur ne cesse jamais de battre, tant et aussi longtemps qu’il bat dans celui qui l’a entendu, ou  bien : Un coeur ne cesse jamais de battre à l’intérieur de celui qui l’a entendu.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s