#Twitter ou rien

Écrire sous le coup de l’émotion. Twitter me tient par ce goût d’écrire rapidement, sans penser, sans vivre la torture de retoucher, corriger et surtout de repenser ce que j’écris. Alors, un peu de ma plume n’ayant pas la prétention que je vous ferez prendre votre envol. Je suis moi, sans plus, sans plus… sans plumes…

J’étais là :

Photo sans rapport parce que je n’aime pas les suites…
À ta santé papa et oncle Albert Souvenirs de l’an 1965. Moi, je dessinais quelque part à côté du mur.

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s