Secret…À la page inexistante de mon roman à venir…

Sans doute n’avait-il jamais soudé sa vie à la réalité. Et lorsque la mort vint, il cru finalement que la vie existait.

Sans doute avait-il quelque chose à cacher. Mais, avant de le dévoiler, il était préférable de l’enterrer. On a tous un secret qui se meurt au fond de nous, et lorsque l’heure sonne, l’on glisse notre secret dans l’oreille d’un mourant qui l’emportera avec lui, pour l’éternité.

Les fleurs si vous le voulez bien, il faudrait les enterrer avec moi, car sur cette terre, elles manqueraient de lumière…

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s