#Père #motocross #mort

Tu es mort plusieurs fois, avant que ne puisse naître. Père, tu es mort lorsque l’adolescence, mon adolescence, survenait. Tu es mort lorsque peut-être, j’aurai eu besoin de toi.  Père… À mes douze ans, tu as été happé durement par un automobiliste, à mes treize ans tu n’as pas survécu. Je t’aime toujours, malgré tout. Je t’aime, père. Tu sais, je voulais te dire de ne pas partir sur cette moto, mais je n’ai pas pu te dire…de rester.

Photo réelle datant de l’année 1971…papa 1971une année avant que ce motocross avale la vie de mon père. Frappé par un automobiliste à Mont-Laurier, il vécut ses 4 derniers mois dans le coma. Un coma qu’il m’est impossible d’oublier puisque ma vie continue…

Sans cette moto
Tu n’aurais pas soulever
Tant de poussière.
(Ta fille)
(Peu pour tout dire)

 »J’ai mal à l’âme à l’ADN » (Tal)

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Une réflexion sur “#Père #motocross #mort”

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s