Comme un Haïku

Il pleut des briques
À la tombée de la nuit
Je cogne des clous.

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

4 réflexions au sujet de “Comme un Haïku”

    1. Merci de votre passage ici et je suis désolé(e) mais je ne suis pas hollandaise. Pour vous le prouver je viens de me servir d’un traducteur en ligne et pour : « het regent bakstenen » me donne comme traduction : « Le régent barge ». O_ö on est loin des briques et des clous il me semble 🙂

      Je suis québécoise avec un peu de bleuet du Lac et un peu de sang de l’indien qui habite de l’autre côté du lac et qui sait !…j’ai peut-être du sang hollandais !!! Mais je suis bien enracinée ici…tellement que j’arrive même plus à voyager ! Amicalement et merci encore d’avoir pris le temps de déposer ici quelques mots.

      Denise

      J'aime

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s