Comme des haïkus

Regard dans le vide
Bras levés au ciel
Au bout du tremplin.

*
Sans préambule
Elle commence à perdre du poids
Mais pas sur ses épaules.

*
Sous tes cheveux
Se cache
Les tracas de la journée.

Harmonie

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être qu'un jour on me racontera...

2 réflexions au sujet de “Comme des haïkus”

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s