Crise d’identité… à moins que ce n’soit la crisse de ménopause ?

En écriture j’emprunte trop de directions à la fois. Je tergiverse entre des mots sensibles ou cruels. Sensuels ou vulgaires. Je me brouille;  vous embrouille. Tantôt voulant noyer mon chagrin. Parfois me noyant dans ma joie. Il serait temps que je choisisse une destination.

J’écris pourquoi ? Ai-je un message à faire passer ? Suis-je lisible ou invisible ? Dans tous mes styles d’écriture il faut que je trouve celui qui me suivra jusqu’à la fin…la fin d’une histoire. Ensuite ça deviendra de l’histoire ancienne. Je pourrai recommencer à rechercher mon identité, l’autre identité qui mitonne ou qui m’étonnera au fond de moi. Je crois détenir plusieurs plumes à mon arc, manque plus que ma tête !

Si je ne me rends jamais au bout de rien, je n’arriverai jamais au bout d’un chemin.

Et si je troquais ma plume pour un pinceau …? Vendre des dessins c’est mieux que d’être sans dessein !!!

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s