Dépôts de mots

Lorsque les ombres dansent, j’oublie de bouger.

Il y a tant de soleils que la nuit ne peut battre.

Le temps n’est jamais compté il est ressenti. Simplement ressenti.

Il y a certains jours que j’utiliserais comme un tremplin pour sauter dans les nuages.  Euh……mais il n’y a pas de nuages, je fais quoi ?

Avant j’économisais pour me payer un fond de pension, douceur et voyages. Maintenant j’économise pour payer hypothèque, nourriture, chauffage & vêtements… Le portefeuille change.

Sur LinkedIn le nombre de personnes auxquelles j’pourrais être présenté est 267 500+…j’crois pas que j’arriverai à me souvenir de tous ces noms.

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s