Inventer

Je ne sais plus inventer
La joie, la vie, l’amour…
Je ne sais plus inventer
Ce qui n’a peut-être jamais existé…

Mais peut-être que même sans vous, je saurai m’inventer une vie… Au loin…Très…très loin…
champ terre route désert

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

9 réflexions au sujet de “Inventer”

  1. ici et maintenant la vie bat toujours et partout.
    Personne ne sait si c’est un bien ou un mal.
    Ce que l’on peut faire, tant qu’à faire, c’est imaginer l’Homme heureux (Camus)
    ou bien faire le pari de Pascal, ou bien encore trouver que notre individuation n’est qu’une illusion (Schopenhauer).
    mais rester les pieds sur terre et la tête dans les étoiles c’est la position du poète.
    Je te salue et te souhaite un bon noël.
    bizzzzzzzzzz de France.

    1. Tu sais que ce qui me manque est cette position, parfois inconfortable, mais combien véritable. Celle qui me permet d’avoir la tête ailleurs que sur terre. Avoir la tête sous les pieds pour piétiner mes idées, mes pensées pour en faire de la bouillie. Tu sais combien j’aimais écrire ainsi, avant…oui avant…te souviens-tu mon ami de ce bon temps d’avant ?
      Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année avec toute mon amitié. Bisous doux d’un Québec qui ne connait plus ses saisons.

  2. Bonjour Denise, la joie, la vie, l’amour sont présents! Je comprends cependant cette envie d’avoir la tête ailleurs que sur terre! Si l’écriture t’apporte, écrit! Si la musique t’inspire, compose! Si la joie t’envahit ne serais-ce qu’une seconde, laisse là te happer. je te souhaite un bon Noël 🙏

    1. Avec un peu de retard, merci pour tes bons mots Stéphane. J’espère que tu as passé un super Noël tout plein de lumière. Il est vrai que j’aime bien avoir ma petite tête ailleurs que sur cette terre…mais n’empêche que cette vie, ici, a quelque chose à nous offrir. Suffit de le découvrir. Amicalement et à bientôt. xx

  3. Malgré l’immense tristesse qui est présente dans ce que tu écris, tu sauras t’inventer une vie qui est déjà là dans ta belle écriture.
    Je t’embrasse.

    1. Ohhhhh que oui ! Je sais m’inventer non pas une, mais plusieurs vies ! 🙂 Je t’embrasse fort Diane,et surtout, ne crois pas toujours tout ce que j’écris. Il m’arrive d’en ajouter une couche pour le sensationnalisme. Je pense à toi et te souhaite tous les bonheurs du monde pour les temps à venir 🙂 xxxx

  4. Bisous du Luxembourg minuscule au Grand Québec mais pas sur le bec et pas dans le bourg, mais pour toi et la petite et chum s’il est sage et vous les gelez pas trop, hein, ici c’est le réchauffement climatique à 8° mouillés

    1. Faut pas t’inquiéter pour nous, il fait chaud pour le moment…peut-être un peu trop chaud. Le verglas ne tombe pas à -20… Nous avons de la chance, il a neigé pour le nouvel an. Je t’écris bientôt, je suis impardonnablement négligente pour correspondre avec mes amies qui sont au loin. Je vais balancer mes voeux par mail d’ici…avant…la fin du mois. Bisous sur le luxe et pas sur le bec 🙂

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s