Entre ses #serres – #pygargue

Entre ses serres, un gros doré, comme tous les pêcheurs, voudrait en accrocher un au bout de leur ligne.

Entre ses serres, le pygargue à tête blanche juvénile retient sa survie.
Il s’envolera avec sa pitance. Il se nourrira, ensuite, il recommencera.

Ainsi il est fait, un peu, sinon, exactement comme nous sommes.

N’empêche qu’il devrait se nourrir exclusivement d’herbes ou alors de smoothies, ça serait beaucoup moins cruel…

DSCN8303DSCN8306DSCN8313

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

6 réflexions au sujet de “Entre ses #serres – #pygargue”

    1. Euh…ici, pas de privation, le doré aurait pu facilement nourrir une famille de 4 bipèdes, et lui, il s’est envolé avec le butin, me laissant coite. #fientealors #tumefaisrire 🙂

Répondre à marcek2013 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s