froid

Quand il fait si froid
Qu’on oublie des gens dehors
Le dedans gèle.

Fraîcheur du matin
Quand nos ombres s’étirent
Plus grandes que nous.

Comme d’habitude, photos plus ou moins sans rapport

 

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

8 réflexions au sujet de “froid”

  1. Oui quand le coeur nous gèle…si on oublie les autres dehors.
    Tu as les mots, ils ont le froid. Merci de nous le rappeler si bellement.

  2. Oui c’est tellement juste. L’idée glaçante que par ce froid, il y a des êtres qui sont dans la rue… (les photos sont très belles, n’empêche)

    1. Et oui, Tristan ! Et tout ça grâce à toi ! Tu le savais au moins ? Je garde précieusement tout près de moi ton cadeau du 5 septembre 2002. Le livre du haïku, Fourmis sans ombre. Mon favori à jamais ! xx

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s