Écrire…rien…

Très souvent on m’a dit de ne jamais arrêter d’écrire…mais puis-je m’arrêter de vous écrire ? Peut-être suis-je comme la charpente d’une grange et que je n’arrive pas à combler ce vide…que je laisse aller…que je laisse partir sans ne rien pouvoir vous écrire…structureIl y a des routes qui semblent nous amener dans un ailleurs…et d’autres qui comme un cul de sac ne vont jamais nulle part…no wayUne dernière photo pour la route…ou prise sur la route…la maison où est né Wilfrid Laurier à St-Lin, Qc.  http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilfrid_LaurierWilfrid Laurier
À
 une prochaine ! 

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s