Boîte à Souvenirs, 64 ans plus tard.

Ma boîte à souvenirs

Des lettres manuscrites de la main de mon père adressées à ma mère.
En 1948 expédier une lettre ne demandait pas de code postal…ni de numéro civique…pas aux Lac Des Écorces, Qc. en tout cas !

Il faisait beaucoup de fautes mais pilait sur son orgueil pour pouvoir garder contact avec l’amour de sa « courte vie »…
64 ans plus tard l’encre sur le papier maintien les mots de mon père en vie…Les miens tiendront-ils aussi longtemps sur cet écran ?Je ne t’oublie pas papa…depuis que j’ai 11 ans je ne t’oublie pas papa.Comme j’aimerais retrouver les réponses de ma mère…dans une autre vie peut-être.

Et pour terminer : Savatore Adamo, La boîte à Souvenirs

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s