Balade un samedi gris au cimetière Notre-Dame-Des-Neiges

« Ses mats touchaient l’azur, sur des mers inconnues. » Nelligan

Mon beau poète.

Peut-on oublier des croix en chemin ?

Toutes les marches mènent à un cimetière.
Ça ne ressemble pas à la marche nuptiale...

Une petite croix pour une grande tristesse.

La douleur se pleure.

Et puis après…si on revivait ? …Il y a beaucoup plus de morts que de vivants pensons-y…

1910 – 1930
Je me souviens
Anciens combattants
Guerre de Crimée
Guerre de Boers
Première grande guerre

Tous égaux au combat comme dans la mort.

Aux français de la colonie de Montréal
qui reposent en paix dans la terre
Canadienne.

Ci-gît les noms de 3 enfants là où ma vue se brouille.

Une touche de douceur

Je reviendrai déposer d’autres photos plus tard. Le temps me manque et il est 23h30…heure de mon repos…pas éternel j’espère bien.  À bientôt !

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Une réflexion sur “Balade un samedi gris au cimetière Notre-Dame-Des-Neiges”

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s