Twitter ou ailleurs

N.B. : Je puis en ajouter à tout moment, ou simplement tourner la page et écrire ailleurs.

Mes verres sont barbouillés de mots que mes cils transportent.

J’ai besoin d’inventer pour oublier ce qui existe déjà. (J’l’avais déjà écrit ici bas…non mais quel oublie !)

Beaucoup d’écrivains prennent une photo d’eux avec la plume inspiratrice entre les lèvres. Moi, je m’en ferai une, avec le clavier entre les dents.

Sur la route, quand un chien comme ça bave, tu remontes ta fenêtre.

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s