Quelques silences de la revue Scribulations

Le silence est au son des enterrés…

Le feu dans l’âme.
Mon corps en feu suscite peu d’intérêt pour les nécrophiles…
Dans le silence… mon âme peut être violentée…
Brûlez-moi ! Mélangez-moi à la poussière,
Videz mon urne à la soufrière
Que le diable qui me file
Puisse me prier.

Le silence c’est la ligature, la stérilisation, c’est l’enfant qui ne viendra jamais au monde, c’est la mort des corps avant la naissance. C’est le vide de l’enfant qui est né sans que l’on ne le porte, l’éprouvette fabrique le chromosome X ou Y selon le choix du président.
La vie n’est qu’une merde qui poussera l’homme à venir au monde dans un chou… Et voilà ! Le silence est… Sous la feuille de chou. Un beau bébé chouflu…

Soupir sous les hallucinogènes de la lampe solaire en noir et vert…

Écoutez les mots…
Comme ils sont silencieux…
Ils ne s’ouvrent plus sur le monde.
Les mots ne touchent plus de vive voix. La parole s’efface les écrits s’entendent…

Dans le silence je voudrais entendre une voix rassurante, une voix d’enfant…

Pour vous procurez une des revues cliquez sur : Scribulations

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s