Bancs

Un banc d’église pour une prière, un banc de parc pour une bière.

La neige tombe, lourde comme l’ivrogne qui s’effondre sur un banc de parc, des étoiles dans les yeux.

Je suis née avec le gène du bonheur, que le malheur ne cesse d’affliger.
(Je sais qu’il manque le mot banc, mais je ne suis pas née sur un banc).

The Lonely Bench (musique Jean Musy)

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s