histoire vraie (pêche)

N.B : Cette histoire est réelle…Une journée de pêche avec mon chéri, ma copine et son copain.

Les hommes s’étaient affairés un bon moment à monter leurs lignes.  Il y avait donc un poids suivis d’un gugusse qui ressemblait à un vers, un autre poids, un autre patente style grenouille, un autre poids et je me rappelle plus quoi encore comme cossins… Finalement au bout de toute cette panoplie d’agrès de pêche arrive le pauvre petit méné (mort fort heureusement).

Ma copine et moi attendions patiemment qu’ils terminent leurs ascensions vers le monde des poissons et qu’ils nous accrochent quelque chose au bout de nos lignes….À vrai dire il ne devait plus rester beaucoup de choix dans les coffres à pêche, parce que nous héritions chacune d’une minuscule et pâle imitation de vers de terre ayant certainement souffert d’une jaunisse.  Ma copine me regarde, hausse les épaules et me dit:

« –Bof!  Nous deux on est équipé pour la pêche aux petits poissons des chenaux.  Pas grave, la bière est froide et il fait beau. »

Nous lançons nos lignes à l’eau et en ramenant la mienne tout doucement j’avais attrapée un superbe doré bien en santé…héhéhé…Yahouuu.

Vous auriez du voir les deux zouaves remonter leurs lignes pour en retirer tout leur attirail et n’y remettre presque rien au bout…

Comme quoi trop de zèle ne rapporte pas toujours du poisson à la maison…

Publié par

denisegirardsoupir

Raconter ma vie serait simplement une erreur. Profitez du temps qui passe et peut-être bien qu'un jour, on me racontera.

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s